Placement financier : Le court terme

Le temps est une variable déterminante dans tout processus d’investissement. L’approche d’un investissement sur une période de quelques années n’a rien à voir avec celle, par exemple, de la planification des retraites, qui peut durer jusqu’à quatre décennies. Les besoins en termes de rentabilité, de risque ou de liquidité attendue de l’investissement seront très éloignés.
Sans un seul critère, nous pouvons distinguer trois types d’investissements selon un facteur temporel considéré :

  • Investissements grâce au placement à court terme : les placements à court terme sont classés comme des investissements à court terme d’une durée d’environ un an.
  • Investissements à moyen terme : entrent dans cette catégorie les investissements réalisés sur une période de un à cinq ans.
  • Investissements à long terme : ceux dont la durée dépasse cinq ans.

placement à court terme

Le court terme

Dans ce type d’investissement, deux critères prédominent généralement : la sécurité et la liquidité.
En effet, la sécurité parce que nous n’avons pas de marge de manœuvre pour faire face à des imprévus. Il convient d’éviter les investissements hautement volatils qui mettent en péril le capital investi, tels que les investissements en bourse. Celle-ci est bien adaptée aux investissements à long terme, où la volatilité est diluée dans le temps et la rentabilité obtenue est généralement nettement supérieure à celle offerte par des actifs plus conservateurs, mais elle n’est pas recommandée dans des délais plus courts.
La liquidité est la propriété des produits financiers et d’épargne, qui définit la facilité et la rapidité de leur conversion en argent. Plus un produit est liquide, plus il est facile à défaire et à récupérer l’argent. Cette qualité est essentielle pour les investissements à court terme.

Où investir en court terme ?

Parmi les possibilités susceptibles de canaliser l’investissement à court terme dans les conditions décrites ci-dessus, on peut citer :

  • Les livrets à taux : La rentabilité est fixée à l’avance. Elle sera plus faible dans des environnements où les taux d’intérêt sont bas, mais nous bénéficierons d’une liquidité et d’une sécurité très élevées.
  • Les fonds d’investissement conservateurs : Les fonds d’investissement disposent d’une grande liquidité, étant donné qu’ils sont généralement versés en compte dans un délai d’un à trois jours à compter de l’ordre de vente. Afin de ne pas prendre de risques à court terme, les fonds les plus appropriés sont ceux qui investissent dans des actifs à revenu fixe à court terme avec une faible volatilité donc d'une sécuritée élevée.
  • L'assurance vie : elle permet un investissement sur une durée de 6 mois ou 1 an. Cet investissement peut se faire sur un fond en euros ou sur des unités de comptes mais cela représente un plus grand risque pour le souscriveur. Il est possible de retirer une somme d'argent à n'importe quel moment : Cela est un rachat partiel ou total.

Là où il ne faut pas investir en court terme ?

  • La bourse : en effet, le comportement de la bourse à court terme est difficilement prévisible voire impossible. Il s’agit certes d’actifs très liquides, mais nous courons des risques élevés non seulement pour ce qui est de notre objectif de rentabilité, mais aussi pour ce qui est du maintien du capital investi.
  • Les fonds de placement qui investissent dans des actifs à risque : oui, nous bénéficierons de la liquidité élevée de ces produits, mais nous serons soumis à la volatilité des actifs dans lesquels ils investissent.